les habitants du territoire et la concertation

Les Marais du Vigueirat : une activité grandissante et diversifiée, intégrée dans le tissu économique et social du territoire de Mas Thibert

Le rôle et l’importance des Marais du Vigueirat sont grandissants, avec une insertion croissante dans le tissu économique et social local. Autour de la protection des milieux naturels, qui reste toujours la principale mission du site, l’activité s’est diversifiée.

Site écotouristique important dans la région avec 20 000 visiteurs par an et des projections à 100 000 visiteurs pour 2010, les Marais du Vigueirat représentent aujourd’hui un moteur économique et social pour Mas-Thibert, et ils souhaitent renforcer cette relation qui les lie à leur territoire.

Le Life PROMESSE, initiateur de la concertation

Le programme européen Life PROMESSE comporte un volet spécifique par rapport au territoire alentour, celui de conduire une concertation pour associer les acteurs socio-économiques de Mas-Thibert et du Plan du Bourg dans la démarche éco-responsable qu'il a entreprise, et générer une réflexion sur l’avenir de ce territoire.
Cette concertation, initiée par la ville d'Arles, la Région PACA et les Amis des Marais du Vigueirat, réunit les différents acteurs locaux et les habitants de Mas-Thibert.

Il s'agit d'un véritable PROJET DE DÉVELOPPEMENT DURABLE pour Mas-Thibert, avec la construction d'un PDDD ou P3D (Plan Décennal de Développement Durable) pour ce territoire.
Ce plan programmera les actions à mettre en place sur 10 ans pour permettre un développement ÉCONOMIQUE ETSOCIAL RESPECTUEUX DE L'ENVIRONNEMENT. Il doit aider à améliorer la qualité de vie des habitants, il doit créer de l'activité et de l'emploi, et ceci dans une logique globale de respect de l'environnement et des particularités locales.

Une phase de consultation

Dans ce cadre a été mise en place une consultation : une série d’entretiens ont été réalisés de mars à mai 2005 par l’Association pour un Développement Solidaire (ADES) financée par le Life PROMESSE. Un panel représentatif et diversifié de la population a été rencontré, occasion pour un certain nombre de particuliers, professionnels ou institutionnels de s'exprimer sur leur vision de l’avenir du territoire, et en particulier la place et le rôle des Marais du Vigueirat.
Cette phase de consultation a rassemblé pendant 3 mois une soixantaine de personnes impliquées sur le village.

Une restitution de la consultation

Une rencontre de « restitution-débat » avec les personnes interrogées et différents acteurs du programme Life PROMESSE a permis, le 22 juin 2005, en accord avec la Ville d’Arles et la région PACA, de confirmer le bien fondé de la démarche entreprise, et de poursuivre l’expérience.
Cette réunion publique a marqué le lancement de la concertation.

 

La concertation

Depuis décembre 2005, la deuxième phase – phase de RÉFLEXION COMMUNE – a été entamée : la concertation.
Toujours sous la direction de l'ADES, elle a réuni une soixantaine de personnes, acteurs économiques, habitants et tous ceux qui souhaitaient y participer, autour de 4 commissions :

  • Commission 1 : agriculture, tourisme, chasse, pêche
  • Commission 2 : créations d’activités nouvelles
  • Commission 3 : services à la population
  • Commission 4 : animation du village, culture, éducation à l’environnement

La réflexion s’est déroulée en 3 étapes :

  1. diagnostic du territoire pour s’entendre sur les problèmes cruciaux,
  2. imaginer et rêver un Mas-Thibert idéal pour se donner un but à atteindre,
  3. propositions de projets à mettre en œuvre pour les 10 ans à venir.

La parole a aussi été donnée aux jeunes : une quinzaine d’adolescents de 14 à 17 ans se sont réunis pour participer à la commission pour l’animation du village. Objectif : leur permettre de s’investir dans la vie du village et de se familiariser avec la citoyenneté.

Tous, adultes et adolescents, se sont prêtés au jeu et ont participé à l’élaboration du P3D (Plan Décennal de Développement Durable), qui déterminera les actions à mettre en place sur les 10 prochaines années en vue d’un développement économique et social respectueux de l’environnement, naturel et humain.

Les Mas-Thibertais ont montré leur volonté de se saisir des divers problèmes du territoire en choisissant l’option « développement durable »

Les différentes étapes de ce calendrier ont été assurées avec le soutien logistique de l'ADES.

 

Le forum public, nouvelle étape à la concertation

Les différents acteurs et habitants qui ont participé à la concertation (56 personnes + 11 adolescents en parallèle) ont pu s’entendre pour :

  • identifier les problèmes cruciaux :
    - lien social
    - agriculture traditionnelle en déclin
    - quels débouchés pour les jeunes ?
  • et les atouts :
    - fort potentiel touristique de nature et de terroir
    - situation privilégiée
    - patrimoine naturel et culturel riche.
  • et fixer des objectifs de développement pour les 10 ans à venir :
    Mas-Thibert poumon vert du territoire, vitrine de la qualité de vie !

Des propositions concrètes ont été faites avec des projets de développement à 3 dimensions (économique, sociale et environnementale), on a parlé de maison du terroir, de sentiers de découverte, de gestion écologique des déchets et de l’énergie, de halte fluviale…

Il s’agit ensuite de rédiger le P3D à partir de ces propositions avant de les mettre en œuvre, à condition qu'elles suscitent l’adhésion populaire… Il est donc important de rendre compte du travail de cette soixantaine de personnes à l’ensemble de la population - y compris à ceux qui ne participent pas à la démarche - et d’élargir encore le nombre de participants :

Le forum du dimanche 11 Juin a présenté les résultats de la concertation, et les premiers projets concrets, dans le cadre d'une une journée conviviale à l'occasion de laquelle tous ceux qui le souhaitaient ont pu prendre part pour réfléchir, débattre et échanger sur les projets du P3D, les enjeux du développement durable et de la démocratie participative.

La mise en réseau de l’expérience dans les Universités de Pays

La co-construction d’un Plan Décennal de Développement Durable par les citoyens eux-même, entreprise sur le territoire de Mas-Thibert est une démarche novatrice, elle n’est toutefois pas unique. En effet, cette démarche des P3D a également été adoptée par une quinzaine d’autres territoires, en France métropolitaine, en outre-mer et au Québec.

Ces territoires constituent un réseau au sein de l’Association Interterritoriale des Universités de Pays. Cette association organise tous les 6 mois un congrès, les Universités de Pays, qui réunit ces territoires (et d’autres) pour des formations, des échanges d’expériences et de perspectives sur les thèmes fondateurs de la démarche : le développement durable, la articipation citoyenne. C’est aussi le moyen, pour les acteurs impliqués dans le processus, élus, non élus, animateurs, techniciens, porteurs de projets, de s’enrichir d’inspirations nouvelles et de replacer les expériences locales dans un contexte plus global.

La concertation P3D : Mas-Thibert et les Universités de Pays

Les acteurs de la concertation P3D sont donc de plus en plus associés à ces Universités de Pays. Avec 1 représentant lors du regroupement à Marly-le-Roy (Yvelines) en novembre 2005, 5 représentants pour les 7e Universités de Pays en mai 2007 à la Flèche (Vallée du Loir), et 16 pour les 8e qui ont eu lieu du 26 octobre au 1er novembre 2006 à Sainte-Émélie-de-l’Energie, sur le territoire de Matawinie-Lanaudière (Québec).

La participation d’une délégation de Mas-Thibert aux 8e Universités de Pays

Une délégation de 16 personnes, issues du comité de pilotage, des animateurs ou des porteurs de projet de Mas-Thibert, a participé à ce congrès. Le thème principal en était « la place des jeunes dans le développement de demain ». Dans cette optique, et en partenariat avec l’Office Franco-Québécois de la Jeunesse et l’Association Départementale pour le Développement des Actions de Préventions, la délégation de Mas-Thibert comptait 10 jeunes personnes qui sont fortement impliquées dans la démarche P3D. Pour chaque participant de la délégation, une participation active à ce congrès a constitué une formidable occasion de confronter son expérience avec d’autres territoires, et de renforcer son engagement dans cette démarche citoyenne pour un développement durable du territoire.

Vers l’organisation des 9e Universités de Pays

Les Universités de Pays sont des temps forts, fondateurs d’une prise de conscience des potentialités d’un territoire de fédérer la population et les élus autour de projets de développement durable. Les 9e UP se tiendront du 17 au 20 Mai 2007 à Mas-Thibert (Arles) sur le thème de « Quelle gouvernance pour un développement durable et une participation citoyenne ?». Cet événement marquera la continuité logique du processus engagé et une étape importante de l’évolution du territoire vers des préoccupations de développement durable et participatif.

Des débats publics pour un projet de territoire

L’élaboration du P3D, démarche essentiellement ascendante, a fait émerger en 2006 un diagnostic élaboré par la population, et certains projets consensuels et d’intérêt général dont la mise en œuvre peut être envisagée rapidement. La concertation a également permis de soulever quelques thèmes cruciaux pour l’avenir de ce territoire : Lien social, Agriculture et économie rurale, Urbanisme et énergies… thèmes qui doivent faire l’objet de réflexions plus approfondies, de confrontations avec des expertises techniques et de partage société civile / élus, pour aboutir à un projet de territoire co-construit et partagé par les citoyens et les élus.

En ce sens, et dans la dynamique des Universités de Pays à Mas-Thibert, un projet de débats publics est envisagé pour 2007. Il s’agit d’une démarche de réflexion approfondie et de large participation qui permet d’envisager, démocratiquement et avec une méthodologie adaptée, des préconisations du public et des engagements politiques pour un projet de territoire ambitieux. Ces débats s’accompagnent de regards d’experts (projet d’études pluridisciplinaires ethno-sociologiques, démographiques et économiques par le DESMID, faisabilité technique des projets…) et d’un nouvel élargissement de la participation (Bulb par Pixel 13, Film sociologique par Entr'Images).